Ah nos gouvernants, bénis soient-ils, quel cas font-ils de la citoyenneté ambiante ? Car, n'est-il pas dit que les relations sociales sont surdéterminées par la nature des relations établies entre les gouvernants et les gouvernés !


Le Maroc n'est pas un État conservateur au sens de la science politique. Mais il n'est pas, non plus, un État des institutions, autrement dit un État de Droit accompli. Bien de vicissitudes léguées par l'ancien règne, celui de Hassan II, continuent de gouverner le regard jeté sur la conduite du Marocain individu.


Dans cette relation, bien de frustrations sont devenues pérennes, pléthore sont les sentiments d'insatisfaction, plutôt de refoulement qui piègent le devenir marocain.


Et la société, cette nation dite corps du peuple, ne traine-t-elle pas ces casseroles qui altèrent

sa vision du futur !

Magasin d'antiquités

EN LIBRAIRIE

Bénis_soient_nos_gouvernants.jpg

Acquérir le livre