Guerre totale couv.png

Cet ensemble de chroniques a été écrit entre le 30 octobre 1993 et le 30 décembre 2003, en pleine confrontation entre l’Irak et les USA. Elles périodisent, en action on line pour ainsi dire, le conflit créé de toutes pièces par les Bush, père et fils, pour éliminer physiquement Saddam Hussein et, dans la foulée, détruire jusqu’à leurs infimes particules la  civilisation, la culture et l’identité Irakiennes puis, par ricochet, celles de l’Arabe du monde.

Bien sûr, on pouvait arguer, sur le coup, que cette guerre a mis fin au règne d’un dictateur. Prétexte lymphatique car, en cette période, pleins de dictatures sévissaient contre leurs peuples dans la passivité seigneuriale des dirigeants du monde. Pire, les dictateurs en place étaient en service commandé du capitalisme mondialisé conquérant.

Il s’est agi en fait d’une guerre de civilisations mais dans sa dimension la plus primitive et la plus tronquée, celle mise en marche par deux êtres (Georges W. Bush père et fils) ignorants, mesquins et égocentrés sur leur propre appartenance nationale primaire.

Dans cette cavalcade pour le moins désastreuse pour la morale humaine, ces deux individus ont entrainé dans leur randonnée criminelle tout le peuple américain, l’ONU et les Etats arabes lampions.

Immense et flagrant mensonge d’Etat, la guerre menée par la famille Bush contre un Etat arabe, des plus émancipés et des plus forts à cette époque, a non seulement mis en lumière éhontée la manipulation et l’instrumentalisation faites par les Américains des institutions et instruments internationaux (ONU et Droit international), elle a également et surtout donné une triste leçon à l’Humanité : la loi du Talion est la seule qui décide de la vie mondiale.