Formes biologiques sauvages

FOCUS
L 'info autrement...

Ces variants affolants !

Dernière mise à jour : 28 avr.


Les pays de tradition démocratique semblent tous, ou presque, frappés par cette laconique maladie qui leur fait apparaître la liberté comme une simple formalité, tant ils ont pris une totale liberté - c'est le cas de le dire - avec le fondement de base du système démocratique : la liberté d'expression de circulation, de réunion et j'en passe et des meilleures.


Comment est-ce - fut-ce serait plus adéquat - possible, tant les parlements ont facilité la besogne aux équipes de l'Exécutif, que ce soit en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne, même en Suisse, un pays pourtant à cheval sur les acquis constitutionnels ! Ces parlements, censés être les représentants des citoyens, ont cautionné l'inacceptable pour que l'individu soit muselé, pris aux piège des interdits, tous les interdits que la volonté étatique a voulu imposer. Jusqu'au cloisonnement des populations, leur mise en quarantaine forcée, leur isolement de la vie en ce qu'elle a de plus sacré, la respiration à bras le corps.


Bien sûr, pour que tout cela arrive, il a fallu que le Covid passe par-là. Mais encore, pourquoi cet acharnement à obliger le citoyen à montrer patte blanche pour prendre un café, un repas, faire ses courses, aller au cinéma...? Et au moment où les choses se sont relativement aplanis, dès qu'un variant - le mot est vraiment juste - pointe du nez, les ''décideurs'' publics s'affolent et donnent un tournevis, continuellement un de plus, encore un et toujours, pour tout cadenasser, jusqu'à obliger l'individu à accepter ce dont il n'avait aucune nuance avant 2020, être réduit à quantité négligeable.


Jusqu'à quand, accepterons-nous d'être manipulés à cause de variants qui se multiplieront l'infini virussien ?


Najib BENSBIA - 18 déc. 2021