Formes biologiques sauvages

FOCUS
L 'info autrement...

France : Quel bilan politique après deux élections mélodramatiques ?

La France a vécu l’année 2022 au rythme d’élections (présidentielles et législatives) décapantes : une abstention record qui creuse définitivement le fossé entre la France politique et la société des citoyens et, surtout, l’échec des partis traditionnels à retisser la confiance entre l’Etat et le « corps du peuple ». Pour relire ces deux écueils structurels, FOCUS publie un dossier sur cette année de toutes les ruptures réalisé par The Conversation.



Par Clea Chakraverty, Nils Buchsbaum, The Conversation


La France a vécu cette année au rythme d’élections majeures : la présidentielle tout d’abord qui a vu Emmanuel Macron réélu, puis les élections législatives dont la campagne a été lancée de manière inédite par Jean-Luc Mélenchon, chef de file de La France Insoumise.


Sous son impulsion, différents partis de gauche réussirent ce qui paraissait impossible depuis longtemps : réunir la gauche derrière un programme (presque) commun. La Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale (Nupes) a depuis su s’imposer comme l’une des premières forces d’opposition du pays.

Plus encore qu’en 2017, la séquence électorale de 2022 a fait exploser le Parti socialiste et les Républicains, les partis dits traditionnels qui ont gouverné la France pendant plusieurs décennies. Malgré ces recompositions, deux phénomènes s’accentuent : la place de l’extrême droite et des ses idées dans le champ politique, et celle de l’abstention.

Aux origines des fractures françaises

Fragmentée au point d’être comparée à un archipel, la société française du XXIᵉ siècle est traversée par une fracture essentielle, celle qui oppose gagnants et perdants de la mondialisation libérale.

Le clivage droite-gauche a cédé la place à une fragmentation géographique et sociale qui n’a pas encore produit tous ses effets sur l’organisation du champ politique.

La France désenchantée ?

L’un des enseignements des éléctions législatives de 2022 est l’aggravation du fossé qui sépare les électeurs de leurs représentants. Un effondrement socialiste qui vient de loin

Le premier tour de l’élection présidentielle 2022 a marqué l’effondrement de l’une des plus vieilles organisations partisanes de France.

Les Républicains : un quinquennat pour moins que rien

Le parti traditionnel de la droite française est aujourd’hui réduit à l’état de résidu électoral. Quelques pistes pour comprendre la nature de cet évidement électoral, ses causes et ses conséquences.

Une abstention hautement politique

L’abstention massive qui caractérise les dernières élections en France témoignerait d’une demande profonde des citoyens pour une autre forme de démocratie.

LFI : du pari à la mutation

Au sein de LFI, s’affranchir de la ligne portée par Jean-Luc Mélenchon demeure complexe : le mouvement pourra-t-il se fondre dans un projet collectif ?

Après le bouleversement des législatives, quelle place pour le Sénat ?

Si l’actualité politique se focalise sur l’Assemblée nationale, une autre partie pourrait se jouer à la seconde chambre du Parlement, le Sénat.


------

Photo : Le président Emmanuel Macron et son épouse Brigitte se rendent au Touquet pour voter lors du premier tour des élections législatives le 12 juin 2022. Ludovic Marin/AFP in The Conversation du 04 août 2022.