Formes biologiques sauvages

FOCUS
L 'info autrement...

Le Maroc préparerait un projet de loi sur les cryptomonnaies

La Banque centrale marocaine préparerait une loi régissant l’utilisation des cryptomonnaies au Maroc. Cette loi devrait être soumise au Parlement d’ici la fin de l’année, a déclaré un haut responsable de ladite banque.



Synthèse médias(*) - Selon ces informations, Bank Al-maghrib procèderait actuellement à un benchmarking international afin d’étudier des lois similaires ailleurs. C'est ce qu'aurait déclaré à ce propos Hiba Zahoui, directrice de la supervision bancaire de la banque centrale marocaine, lors d’une conférence de presse.

Cette information, relayée par le site '’aitn’’ (Afriqueitnews) du 26 juillet dernier, a indiqué que la responsable marocaine a refusé de donner cependant des détails sur le contenu de la loi mais aurait déclaré que cette nouvelle législation offrira une définition claire de ce que l’on entend par actifs de crypto-monnaie et des institutions autorisées à les utiliser dans des transactions, des échanges ou des transferts.

Lors de la conférence de presse, Zhaoui a noté que le nombre de comptes bancaires dans le secteur bancaire marocain a augmenté de 1,4 million en 2021 à 31,2 millions de comptes bancaires, ajoutant que 53 % des étudiants marocains avaient désormais des comptes bancaires.

Lors de la même année, le total des prêts accordés par le secteur bancaire marocain a augmenté de 2,8 %, soit 948 milliards de dirhams. Les dépôts ont augmenté quant-à eux de 5,3 % à 1,056 milliard de dirhams, tandis que les créances en souffrance ont bondi de 6,6 % à 85,1 milliards de dirhams, représentant 8,5 % du total des crédits.


Actuellement, les transactions en cryptomonnaies sont interdites au Maroc et constituent même une infraction à la réglementation des changes. Le 10 janvier 2022, le Maroc avait néanmoins annoncé qu’il comptait encadrer l’usage de ces cryptomonnaies par une nouvelle législation et créer une cryptomonnaie marocaine !


C'est ce qu'annonçait déjà''Le matin'' - journal pro-gouvernemental - en date du 30 mars 2022 - et qui a estimé que l’instauration d'une nouvelle législation permettrait d’exploiter le potentiel immense que les cryptomonnaies sont susceptibles d’offrir. Des avantages immédiats pour le pays seraient à engranger de ce cadre juridique nouveau ainsi que des bénéfices à la fois en termes de sécurité juridique mais aussi de croissance économique.


Selon le même média, l’instauration d’une réglementation dédiée démontrerait la volonté du Maroc de soutenir le développement de ces technologies et d’encourager les innovations dans ce secteur. L’émergence de plateformes marocaines innovantes dans le secteur des cryptomonnaies serait ainsi favorisée.

(*) Aitn et Le matin